Pieds nus dans le ciel

 

 

Road Trip sur la côte ouest. 

 

Arcachon – Bordeaux – Saint-Emilion – Jullouville – Granville

25 heures de route

2400 km

Du soleil comme en plein mois d’août (même davantage!)

Des ciels à couper le souffle

De l’eau, du vent, des vagues et du sable chaud

Des découvertes toutes plus belles les unes que les autres

Des couleurs presque irréelles

Un coup de foudre pour une ville

 

Parcourir la côte ouest, choisir 2 destinations, traverser 8 villes, tout cela en 9 jours. Un peu fou? Peut-être. En tout cas, le temps semble s’être suffisamment étiré pour permettre à cette belle escapade d’exister. Tous ces paysages traversés sont autant de fragments, d’impressions colorées que je garde précieusement en moi comme des trésors et dont le souvenir, c’est certain, perdurera dans le temps.

Le choix des photos parmi les 1200 prises, n’a pas été facile. Il est évident que cela fait beaucoup de choses à raconter, il y aurait au moins 4 articles à écrire. J’ai pris le risque de n’en faire qu’un, en espérant que la lecture soit assez douce pour vous mener jusqu’à la vidéo qui termine ce récit.

Quelques années plus tôt, j’aurais parlé de l’architecture et de l’histoire de chaque ville, épluché chaque site internet, afin d’écrire un véritable guide touristique, mais considérant que chacun a accès à ces informations, je préfère m’en tenir à quelques mots, sensations et couleurs et laisser la magie des images opérer.

 

Sur la route du Sud-ouest

 

Pourquoi les petites routes plutôt que l’autoroute?

 

Parce que je n’aurais pas vu les châteaux, les forêts denses, les beaux paysages… et Châteauroux, où je suis tombée sur une petite boutique, au joli nom, Une aiguille dans les livres… Elle semblait être tenue par mon double : des vieux objets, un salon de thé, des tissus et des livres… Tout ce que j’aime ! En prime, une affiche sur la vitrine « Au fil du temps qui passe ! ». Un petit clin d’oeil qui semblait confirmer que j’étais au bon endroit, en route pour un magnifique voyage.

 

1

 

Argenton-sur Creuse

 

Et dire qu’il y a 3 ans je me trouvais là, sur un tournage de film, complètement hors du temps. Y repasser fait remonter beaucoup de souvenirs. Je regarde le lieu avec tendresse mais d’une manière différente. C’est un autre temps, que je vois s’écouler cette fois-ci.

 

 

img_3506-1

img_3517

Arcachon

 

Direction Pyla-sur-Mer, au restaurant La Co(o)rniche ! Première séquence émotion.

 

wp_20160904_20_16_22_pro_li

Arrivée

 

Manger au bord d’une piscine où se reflète le coucher du soleil, je crois que cela se passe de commentaire…

 

wp_20160904_20_47_41_pro_li

 

Un instant magique, un dîner sublime, un personnel aux petits soins, un vin inoubliable et une vue incroyable. Chaque minute était un nouveau tableau.

 

5

 

Biscarosse

 

Ah voilà enfin l’océan! Depuis le temps qu’on en parle. Je n’avais qu’un seul souhait en venant ici, aller à Biscarosse, où j’ai passé de nombreux étés à essayer de dompter les rouleaux de vagues. Je ne sais pas si mes souvenirs sont faussés mais à l’époque je les trouvais immenses. Un peu moins grands aujourd’hui, mais toujours autant de joie.

 

wp_20160905_18_02_18_rich_li

img_3574

img_3590

 

Plage Péreire – Arcachon

 

Avoir la plage rien que pour soi et faire un pique-nique devant cet incroyable spectacle. Encore une occasion de m’apercevoir que les ciels me fascinent, toutes ces couleurs qui changent presque instantanément, je ne peux détacher mon regard de peur d’en perdre une miette.

 

wp_20160905_20_46_43_rich_li

 

La Dune du Pilat

 

Majestueuse, douce, brûlante…

 

article7

img_3671

img_3765

 

Le Blockhaus

Après une première tentative avortée un soir, (musique pas tout à fait à mon goût et trop de monde), le Blockaus est beaucoup plus paisible et accueillant en journée. À toute heure on peut commander des tapas. Il n’y avait pratiquement personne, la musique était super chouette, le service au top et les produits très bons. Crevettes, bulots et bagel saumon à essayer sans hésiter.

 

img_3797

dossier-sans-titre-3

img_3794

 

Difficile de remonter ensuite la dune, mais la vue a parfaitement facilité  l’effort.

 

img_3811

img_3869

 

Bordeaux

 

Ou comment tomber amoureuse d’une ville en 2 secondes et demie. C’est fou comme nos sensations peuvent nous prendre en otage instantanément. Des couleurs, une lumière, des parfums et on se sent chez soi. C’est une certitude, je veux habiter ici.

 

img_3945

img_3948

 

Marcher sur l’eau en pleine ville, jouer avec les reflets, changer de point de vue et voir le monde à l’envers…

 

img_3952

img_4008

wp_20160907_11_24_29_pro

img_4057

 

J’aime tellement ces rues pavées, pleines de petites boutiques aux enseignes colorées, cette architecture, qui s’apparente à celle de Paris, mais toutefois plus petite, plus intime, et ce soleil qui illumine la pierre avec une douceur extrême.

 

img_4034

 

Cette déambulation enchantée a trouvé son apogée ici, à La fabrique givrée. Mon regard s’est tout d’abord arrêté sur “Artiste glacier”, (ça existe vraiment?). Et bien oui, on peut le dire. Je ne crois pas me souvenir d’avoir mangé d’aussi bonnes glaces. Les sorbets sont réalisés à base d’eau de source des volcans Ardéchois. Citron-menthe-gingembre, framboise-groseille, citron-basilic et pamplemousse-poivre de Timut. À tomber!

 

7

Saint-Emilion

 

Une journée parfaite, ensoleillée, faite de balades et de dégustations…

 

img_4172

article4

 

… qui se termine en beauté avec un restaurant aussi attirant que bon, L’envers du décor, dont la vitrine et les nombreux écriteaux donnent le ton avec beaucoup d’humour.

 

img_4297

article-5jpg

 

La salle est très chouette mais le beau temps a permis de manger dans la magnifique cour.

 

img_4312

 

Au menu : aile de raie ou tomates, bruschetta et pesto sur pain à l’ail, pour l’entrée. Andouillette (excellente!) ou pavé de boeuf pour le plat, tout était de qualité et vraiment délicieux. Un joli coup de coeur pour le vin rouge qui a accompagné parfaitement mon plat, (Château De Pressac , Saint-Emilion Grand Cru 2007).

 

img_4331

 

Sur la route du Nord-Ouest

 

Château Ferran, Pessac-Léognan

 

Le souvenir du vin blanc bu à la Co(o)rniche, ne s’effaçant pas, un petit passage au domaine fut indispensable. C’est un magnifique endroit où l’accueil est très sympathique. Et si le blanc 2011 ne restera pour l’instant qu’un souvenir, d’autres découvertes vont pouvoir remplir la cave en attendant.

 

img_4343

 

Passage express par Poitiers

 

Juste le temps de se perdre dans les rues et de voir… la cathédrale (il en fallait au moins une!) et ses jolies peintures murales.


3

 

 Jullouville

 

Dernière pose des valises, dans cette magnifique maison dont la porte de jardin s’ouvre sur la mer.

 

img_4940

 

Que l’on soit dans la chambre ou le salon, la mer se donne en spectacle et nous appelle.

 

4

img_4935

img_4956

img_4958

img_5251

 

Deux soirs, deux atmosphères totalement différentes.

 

img_4942-1

 

Mont Saint-Michel

 

Je ne l’avais encore jamais vu et finalement tant mieux. Quelle joie de profiter d’un tel lieu, lorsque l’on a pris conscience du monde infini des couleurs. C’est stupéfiant. Et les nuages ont été de très bons alliés pour rendre l’atmosphère et la luminosité inoubliables.

 

img_4421

img_4422

 

Une architecture qui joue avec le ciel.

 

img_4441

 

Une palette de gris et de vert mêlés, absolument incroyable.

 

img_4457

 

Si se balader dans les ruelles est très agréable, le plus impressionnant reste ces paysages à couper le souffle qui se métamorphosent au gré du ciel.

 

dossier-sans-titre-5

img_4651

img_4658

img_4885

 

Encore une occasion de marcher pieds nus dans les nuages.

 

Granville

 

Sur la route, impossible de résister à l’envie de capturer ces jolis drapeaux, parsemant le ciel de couleurs douces et vibrantes.

 

img_5262

img_5314

img_5335

 

Ah chouette des moules! À La table de Louis, au soleil, face à la mer et au camembert de Normandie en plus! DÉ-LI-CIEUX!

 

Bréville-sur-mer – Havre de la Vanlée – Les Salines

 

Jusqu’où irons-nous? Jusqu’ici. Jusqu’à ces plages paradisiaques où mes pieds ont tutoyé une dernière fois le ciel. Comment ne pas être éblouie par toute cette beauté. Cette végétation aux couleurs complètement irréelles, ce ciel se reflétant dans la mer, ces traces dans le sable…

 

img_5354

img_5485

img_5359

6

 

Toutes ces textures, ces couleurs, ces parfums m’ont enivrée.  Je ne savais plus où regarder. Je crois que cela restera mon plus fort souvenir. Tout s’est conjugué pour que je ne sache plus qui je suis ni où j’étais.

 

img_5563

img_5585

 

Et ces vagues de gauche et de droite, venant se croiser sur une avancée de sable. Un régal!

 

img_5573

 

Dernier matin à Jullouville

 

7h30. Décidément ça vaut le coup de se lever tôt! Le premier matin, j’ai été très étonnée d’apercevoir, tout proche de la plage, un incroyable ballet orchestré par des dauphins. Le dernier jour, un peu plus tôt, ce ciel, rosé, d’une douceur infinie, et en cadeau, un arc-en-ciel. Magique…

 

img_5640

 

Paris – Montmartre

 

Comme une envie de prolonger ce merveilleux voyage par un petit détour parisien, pour faire une pause (et acheter plein de tissus). Montmartre ne manque pas de bonnes adresses et L’été en pente douce, semblait parfaitement convenir à l’esprit du moment. Un doux point final qui résume à lui seul tout le voyage entier : coloré, accompagné de musique, généreux et délicieux.

 

img_5665

img_5666

 

Voilà, c’est ici que le temps reprend son cours, en haut de cette butte qui m’est si familière. Comme pour faire le lien avec le passé et fermer en douceur cette si jolie parenthèse.

Voici pour finir quelques instants volés

 

 

(Musique Too many friends Charles Pasi, Ourson Camel Power Club, Nantes Beirut)

N’hésitez pas à jeter un oeil sur mon article consacré aux réalisations DIY pour l’occasion et la playlist qui a accompagné tout le voyage. Et pour les plus gourmands, toutes mes photos sont sur Facebook.

RELATED POSTS

3 Comments

  1. Répondre

    Hallie

    5 novembre 2016

    Ã…terigen stort tack för all inptarision du bjuder pÃ¥ i bloggen! Ibland förstÃ¥r jag inte hur du hinner pyssla alla dina alster som du visar. Hur mÃ¥nga timmar har du pÃ¥ ditt dygn?! 🙂 Jag tar en lott i tävling och hoppas pÃ¥ vinst! Kramar

    • Répondre

      Gaëlle

      5 novembre 2016

      @Hallie. Thank you for your comment. I’ve tried to put it through google translate and I believe I got most of it ! 😉 My days are fully occupated indeed 😉 I hope you will enjoy my next posts 🙂

LEAVE A COMMENT